Les président et vice-président du comité d'organisation de la 2e édition de la SEERA (de gauche à droite) Cheick Omar Yéyé et Dr Ousmane Coulibaly

La deuxième édition de la Semaine des énergies et énergies renouvelables d’Afrique (SEERA) se tiendra du 2 au 7 mai 2017 à Ouagadougou. Placée sous le haut patronage du Premier ministre Paul KabaThiéba, l’édition 2017 enregistrera la participation du Maroc, «Pays Invité d’honneur», dont les opérateurs du secteur viendront partager leurs expériences avec leurs homologues burkinabè. Les responsables du comité national d’organisation, Dr Ousmane Coulibaly et Cheick Omar Yéyé, respectivement  président et vice-président, ont animé ce mardi un point de presse.

Les conférenciers fondent beaucoup d’espoirs sur l’édition 2017 de la SEERA

L’Etat burkinabè a pris la ferme résolution de donner une nouvelle orientation à la politique énergétique du pays qui vise «rendre l’énergie accessible et disponible » à travers entre autres, le mix énergétique grâce à l’augmentation de la part des énergies renouvelables dans la production ; la promotion de l’efficacité énergétique et le renforcement du parc de production d’énergies conventionnelles.

C’est en cela que le thème de la deuxième édition de la Semaine des énergies et énergies renouvelables d’Afrique (SEERA), prévu pour se tenir du 2 au 7 mai 2017 à Ouagadougou, «trouve tout son intérêt», explique le président du comité national d’organisation,  Ousmane Coulibaly. Dr Coulibaly avait à ses côtés le vice-président du comité national d’organisation de la SEERA, Cheick Oumar Yéyé, par ailleurs coordonnateur du Salon international des énergies renouvelables de Ouagadougou (SIERO).

«Promotion du mix énergétique et de l’efficacité pour un accès durable à l’énergie pour tous». C’est l’intitulé exacte de la SEERA 2017 qui est placée sous le haut patronage du Premier ministre Paul KabaThiéba, la présidence du ministre de l’Energie Pr Alfa Oumar Dissa, et le parrainage de LassinaZerbo, secrétaire exécutif de l’Organisation du Traité sur l’Interdiction Complète des Essais nucléaires (OTICE).

«Une édition inédite»

Les journalistes ont répondu à l’invitation du comité d’organisation de la manifestation

La SEERA se tiendra à Ouaga 2000 (du 2 au 4mai) et au SIAO du 5 au 7 mai. Elle comprend diverses activités :

-Journées de promotion des économies d’énergies (JPEE) ;

-Salon international des énergies renouvelables de Ouagadougou (SIERO) ;

-Forum régional des énergies renouvelables (FORER) ;

-Journées gaz et pétrole liquéfié (J/GPL) ;

-Activités de l’Association Burkinabè des Acteurs et Professionnels de l’Efficacité Energétique (ABAPEE) ;

-Activités de l’Association des professionnels des énergies renouvelables (APER) ;

-Activités du Centre d’investissement durable (CID), structure locale de l’institut euro africain de droit économique (INEADEC).

Les président et vice-président du comité d’organisation de la 2e édition de la SEERA (de droite à gauche) Cheick Omar Yéyé et Dr Ousmane Coulibaly

Selon le vice-président du CNO Yéyé, c’est à une SEERA inédite que l’on va assister. Il a parlé de participations étrangères, notamment celle du Maroc, pays invité d’honneur et de six régions du pays.

Interrogés sur les résultats de la première édition de la SEERA, les deux conférenciers ont dressé un bilan positif de cette édition, toutes les activités prévues ayant été effectivement tenues.

Joachim Batao

Koffi Olivier Sewa

Burkina Demain

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.