Innocent Belemtougri (micro), commissaire général du SEMICA

Du 25 au 27 mai 2017 à Ouagadougou se déroulera la sixième édition du Salon international de l’énergie, des mines et des carrières (SEMICA). Les organisateurs étaient face à la presse ce lundi 22 mai pour donner de plus amples informations sur le déroulement de l’évènement qui devrait enregistrer au moins la participation de 3 000 personnes.

Innocent Belemtougri (micro), commissaire général du SEMICA

Partenariats public privé. C’est sous ce thème que se tiendra du 25 au 27 mai 2017 au Centre international de conférences de Ouaga 2000, la 6e édition du Salon international de l’énergie, des mines et des carrières (SEMICA).

Pour le commissaire général du SEMICA, Innocent Belemtougri, «le choix de ce thème a été motivé par notre curiosité de savoir le rôle que pourrait jouer les secteurs de l’énergie et des mines » dans le succès du Plan national de développement économique et social (PNDES).

«Il s’agira pour nous pendant les trois jours (3) jours du SEMICA, de tenter de comprendre ce que sont les Partenariats Public Privé, quelle forme de collaboration est-ce, quelles seraient les avantages et les difficultés de ce type de collaboration entre les Etats et les investisseurs privés, comment ce type de partenariat pourrait mieux être promu dans les secteurs de l’énergie et des mines, quelles sont les exemples réussis de ce type de partenariats à travers le monde dans les secteurs énergétiques et minier», a-t-il explicité.

 Dernière édition du SEMICA dans son format actuel

Il était attendu au moins 3 000 participants à cette 6e édition du SEMICA, avec la participation annoncée d’une trentaine de pays. La présente édition du SEMICA est parrainée par Philippe Ouédraogo, polytechnicien et promotion 64 de l’Ecole des mines de Paris. Ce sera, a indiqué le commissaire général, la dernière édition du SEMICA dans son format actuel. L’édition 2018 se tiendra dans le cadre de la SAMAO 2018.

Philippe Martin

Burkina Demain

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.