Il y avait du monde à la place de la Révolution pour la grande prière du ramadan

La place de la révolution à Ouagadougou, a refusé ce  15 juin 2018 du monde à l’occasion de la grande prière  de la fête du ramadan.

Il y avait du monde à la place de la Révolution pour la grande prière du ramadan

Cette grande prière à la Place de la Nation été officiée par le guide Adama Zoungrana, 1eadjoint au grand  imam de Ouagadougou. Ils étaient donc des milliers de fidèles musulmans à respecter ce grand rendez-vous. A leurs côtés, le ministre de l’administration territoriale Siméon Sawadogo ;  une délégation de l’église catholique  conduite par  son éminence le cardinal Philippe Ouédraogo, des représentants des protestants, celui des chefs coutumiers.

«S’unir pour la paix et la sécurité»

A l’occasion de cette grande prière du ramadan, les fidèles musulmans ont  imploré le Dieu créateur pour la paix dans les familles, dans les sociétés, dans notre pays et dans le monde entier.

Adama Zoungrana a invité tous les Burkinabè à s’unir pour la paix la sécurité dans le pays. Adama et les autres  ont invoqué la miséricorde divine pour tous les malade, notamment pour le grand imam Aboubacar Sana, qui à cause de son état de santé,n’a pas  pu, dit-on, faire le déplacement de la place de la Révolution pour présider la prière.

«Vivre dans la paix et la cohésion sociale »

Pour Hatimal Demé,  2e vice-président de la communauté musulmane, ce 15 juin est une journée de partage de solidarité et de communion avec tout le monde.

Pour sa part, le cardinal Ouédraogo a salué toute la communauté musulmane et a indiqué que la communauté chrétienne était de cœur avec les fidèles musulmans. Et d’inviter tous les Burkinabè à vivre ensemble dans la paix et la cohésion sociale.

Félicité Sawadogo

Burkina demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.