L'ancien président ghanéen, Jerry Rawlings, face aux jeunes burkinabè

En marge du cinquantenaire du Festival panafricain du cinéma et de la télévision (FESPACO), l’association Comité international Mémorial Thomas Sankara (CIM-TS), a organisé ce vendredi 01 mars 2019, à l’Université Ouaga 1 Pr Joseph Ki-Zerbo, une conférence publique de présentation du Projet du mémorial Thomas Sankara. Plusieurs personnalités dont l’ancien président Ghanéen Jerry Rawlings et des cadres du Conseil national de la révolution (CNR)  et des Comités de défense de la révolution (CDR) ont pris part à la rencontre qui aura tenu toutes ses promesses.

L’inauguration de la  statue du père de la révolution d’août 1983 au Burkina Faso aura lieu le samedi 02 mars 2019. Ce mémorial est érigé au sein du Conseil de l’entente, ancien siège du Conseil national de la révolution (CNR) et lieu où le 15 octobre 1987, le Capitaine Sankara et douze de ses plus proches fidèles sont tombés sous les balles d’un commando armé.

En prélude à l’événement, l’architecte burkinabè, Francis Kéré a présenté au public la maquette de cette statue. Il s’agit d’un mémorial de 87 mètres de longueur qui vise à préserver l’héritage de la révolution et à promouvoir les idées révolutionnaires du père de la révolution burkinabè pour les jeunes et les générations futures. Cet architecte burkinabè de renommée internationale a ajouté que ce lieu sera également un espace de production intellectuelle pour les jeunes et un lieu de recueillement à la mémoire de Thomas Sankara et de ses fidèles tombés avec lui en particulier et la révolution d’août 1983 en général.

L’intervention de Rawlings

L’ancien président ghanéen, Jerry Rawlings, face aux jeunes burkinabè

Dans son allocution, l’invité de la circonstance, Jerry Rawlings, ancien président du Ghana de décembre 1981 à janvier 2001 et très proche ami du capitaine Thomas Sankara a appelé les jeunes à avoir un esprit de conscience nationale face à des dirigeants africains qui modifient la Constitution à la fin de leur mandat pour s’éterniser au pouvoir. Il a également décrit la façon dont les dirigeants des pays africains terrorisent leur peuple en mettant en place un système répressif par le contrôle de la police, des forces de l’ordre et du renseignement.

Cet ancien révolutionnaire proche de Sankara a salué la bravoure et le courage du peuple Burkinabè qui à réussi à se débarrasser d’un pouvoir répressif lors de l’insurrection populaire d’octobre 2014 et qui a dit non au putsch manqué de septembre 2015. A l’endroit des jeunes Burkinabè, il s’adresse en ces termes : « Soyez toujours vigilant, ayez des yeux ouverts (…) », avant d’ajouter « utiliser votre courage et votre détermination pour bâtir votre pays ».

L’association Comité international mémorial Thomas sankara est une organisation apolitique, à but non lucratif et à vocation internationale, créé en 2015, avec pour mission principale, la défense, la sauvegarde et la promotion de la mémoire de Thomas Sankara à travers la construction d’un mémorial et l’organisation de manifestation portant sur la promotion de la justice et la lutte contre l’impunité.

Ousmane Bichara

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.