Selon ce communiqué, le président Kaboré a pris acte de la disponibilité de son prédécesseur dans la lutte anti-terroriste

Depuis ce mardi, tout le monde est plus ou moins situé sur cette lettre que l’ex-président du Faso Blaise Compaoré, exilé en Côte d’Ivoire depuis sa chute du pouvoir en fin octobre 2014, a envoyé à Roch Marc Christian Kaboré, son successeur. Le présent communiqué gouvernemental donne des précisions. Lisez plutôt !

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.