La Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA), à travers son bureau sous régional pour l’Afrique de l’Ouest, co-organise avec le Centre Régional d’Excellence en Economie Générationnelle (CREG) la première Conférence NTA-AFRICA avec la collaboration du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), les Universités partenaires et les partenaires au développement. Cette conférence se tiendra du du 28 au 30 Octobre prochain à Mbour, au Sénégal, cette conférence a pour thème central : «Dynamiques Démographiques et Développement Durable : La Contribution des NTA à l’Agenda 2063 ». C’est la teneur du présent communiqué de presse.

«La CEA et le CREG en partenariat pour promouvoir la méthodologie NTA dans la mesure du dividende démographique en Afrique

Mbour (Sénégal), 17 Octobre 2019 –  Pour la première fois, l’Afrique accueille la Conférence Scientifique sur les « Comptes de Transferts Nationaux – National Transfer Accounts (NTA-Africa) ».

En effet, la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA), à travers son bureau sous régional pour l’Afrique de l’Ouest, coorganise avec le Centre Régional d’Excellence en Economie Générationnelle (CREG) cette première Edition de la Conférence NTA-AFRICA avec la collaboration du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), les Universités partenaires et les partenaires au développement.

Prévue du 28 au 30 Octobre prochain à Mbour, au Sénégal, cette conférence a pour thème central : « Dynamiques Démographiques et Développement Durable : La Contribution des NTA à l’Agenda 2063 ».

Son objectif principal est de promouvoir la méthode NTA (National Transfer Accounts), ses applications et extensions ainsi que le dialogue politique sur les dynamiques démographiques pour le développement.

Cette rencontre se tiendra dans un contexte où les efforts de croissance économique remarquables observés au cours des deux dernières décennies sont relativement anéantis par une forte croissance démographique dans de nombreux pays africains. Une stratégie de prise en compte des questions de population pourrait donc permettre de tirer parti des évolutions démographiques, pour générer des gains de productivité et améliorer la qualité de vie des populations. C’est dans cette logique que s’inscrit le Bureau Sous-régional de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest (CEA/BSR-AO) qui s’est doté d’un centre spécialisé sur les Dynamiques Démographiques pour le Développement (DDD) dont le but, entre autres, est de promouvoir la capture du dividende démographique.

Cette conférence verra la participation des Etats membres de la CEDEAO dans le cadre d’un haut panel sur la thématique « Dynamiques Démographiques pour le développement : Enjeux et Perspectives en Afrique », des pays membres du projet Autonomisation des femmes aux Sahel et dividende démographique (SWEDD) sur la thématique « Les Observatoires Nationaux et Régionaux du Dividende Démographique ».

Des contributions des différentes équipes de recherche et des équipes techniques du réseau NTA International NTA sont également attendues.

Pour plus d’informations, veuillez contacter :   Tahirou Gouro, Chargé de Communication, CEA- BSR/AO Email :  gouro2@un.org,

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.