Bain de foule à Houndé du président de l'UPC, Zéphirin Diabré ce dimanche 27 Octobre 2019

C’est en terrain conquis que le président de l’Union pour le progrès et le changement (UPC), Zéphirin Diabré que s’est exprimé face aux militants ce dimanche 27 octobre 2019 à Houndé, où il a affiché ses ambitions  pour 2020.

Bain de foule à Houndé du président de l’UPC, Zéphirin Diabré ce dimanche 27 Octobre 2019

Dans le cadre de sa tournée dans les 45 provinces du Burkina Faso débutée depuis février dernier, le président du parti l’Union pour le Progrès et le Changement(UPC), Zéphirin Diabré était dans la province du Tuy ce dimanche 27 Octobre 2019. L’objectif de cette rencontre pour la direction du parti, c’est de rencontrer les responsables des structures et les membres des bureaux, des sections et des sous-sections et des unions provinciales et communales du parti.

C’est une foule immense qui l’a accueilli à la maison de la femme de Houndé, pour la concertation entre le bureau exécutif central de L’UPC et les militants UPC de la province du Tuy.

Dans son intervention, le président Zéphirin Diabré a rassuré que la province du Tuy est un terrain conquis malgré ce qu’il a qualifié de traîtrise de certains camarades mais, a-t-il assuré,  ce sont  des choses qu’on voie en politique. Malgré cela,  les militants sont restés engagés, a-t-il poursuivi.

Pour lui, les défis du parti à Houndé doivent toujours être relevés, d’où la nécessité de travailler à  corriger les insuffisances.

Parlant de la sécurité nationale, Zéphirin Diabré dira que la situation est  préoccupante tous et que nous devons ensemble lutter contre la force du mal. De confier  que l’opposition a déjà  collecté des fonds qui seront remis  aux FDS pour témoigner à nouveau leur engagement à leurs côtés.

Par rapport aux élections de 2020, le président de L’UPC explique que c’est une date qu’il faut garder à l’esprit, et il pense que d’ici là le gouvernement va réussir pour qu’on puisse organiser les élections dans les zones où il y’a l’insécurité. De rappeler qu’il entend des rumeurs sur une campagne financée par certains leaders du MPP auprès de certains OSC pour qu’il n’y ait pas des élections en 2020 à cause de la situation sécuritaire du Pays. Cette démarche intrigue parce qu’il ne sait pas très bien en quoi elle procède et  ils attendent de voir ce jeu de politicien se dérouler puisque personne ne peut savoir si la situation ne va pas s’améliorer d’ici l’année prochaine. Il est rassuré que le MPP s’en rend compte que ça va être très difficile pour lui d’avoir le pouvoir en 2020, a-t-il terminé.

Pour le secrétaire général de l’UPC dans le Tuy, Issouf K. Ouédraogo, le parti se porte très bien dans la province, malgré la malhonnêteté de certains camarades. Il confirme que toutes les communes sont représentées.

Le président du l’UPC  a profité rendre visite aux autorités coutumières et religieuses de la ville lors de cette tournée. Partout où la délégation de l’UPC est passée, le message a été clair : toutes les populations rassemblées autour de l’UPC pour la prise du pouvoir d’État et pour un véritable changement en 2020.

Gafson/ Houndé

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.