Un lac artificiel de 150 km2

Longtemps attendu, le barrage de Samandéni, a été finalement inauguré ce samedi 30 novembre 2019. C’est le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré qui a présidé la cérémonie d’inauguration de l’important ouvrage hydraulique qui concerne les régions des Hauts Bassins et de la Boucle du Mouhoun.

Les officiels dont le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, visitant les stands exposant des produits halieutiques,en marge de l’inauguration du barrage de Samandéni

1 milliard 50 millions de m3 ;16 GWH ;  100 000 emplois, 2% du PIB et 3% de la production nationale de céréales. Voici des chiffres clés qui traduisent l’importance du barrage de Samandeni officiellement inauguré ce samedi 30 novembre 2019 en présence des plus hautes autorités du pays.

«Le rêve d’hier est devenu une réalité», s’est félicité Roch Marc Christian Kaboré qui a présidé la cérémonie d’ouverture.

En effet, la genèse du barrage, 3e plus important ouvrage hydraulique du pays, remonte en 1976 dans le cadre de la mise en valeur des zones libérées de l’Onchocerdose par l’Autorité de l’aménagement de la Vallée des Volta (AVV).

Un lac artificiel de 150 km2

L’exploitation de l’ouvrage est assurée par le Programme de développement intégré de la vallée de Samandeni (PDIS), financé hauteur de 200 milliards de francs CFA par l’Etat burkinabè et 8 pays bailleurs internationaux que sont : BADEA, BID, BIDC, BOAD, FADD, FKDEA, FSD,  OFID.

Selon les prévisions, le barrage de Samendeni  alimentera une centrale d’une capacité de 16 gigawatt-heure (GWH) et servira à l’irrigation pour la culture de contre-saison, sur une superficie de 21 mille hectares.

Situé au confluent de deux affluents du fleuve Mouhoun, le barrage de Samandéni a une capacité de retenue de 5,05 milliards de m3 d’eau et couvre une surface inondée de 150 km2, pour une profondeur de 15 m.

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.