Mme Karina Gould, la ministre canadienne du développement international, a rencontré, le mardi 14 janvier dernier, au palais présidentiel du plateau, le président de la République, Denis Sassou N’Guesso.

 Au cœur de leurs entretiens, les questions de paix, de sécurité et du commerce en Afrique, mais surtout les conséquences néfastes des changements climatiques : les fortes pluies qui se sont abattues à Brazzaville et à l’intérieur du pays ont laissé, derrière elles, beaucoup de sinistrés. Face à la catastrophe, le gouvernement a lancé un appel à l’aide des pays amis. Sensible à cet appel, le gouvernement canadien a dépêché sa ministre du développement international à Brazzaville pour apporter son soutien aux victimes.

« Nous avons parlé des enjeux que nous avons en commun, entre le Congo et le Canada, ce que nous avons commencé sur les changements climatiques », a déclaré Mme Karina Gould, au sortir de l’audience, avant d’annoncer que son pays, le Canada apporte de l’aide financière au Congo pour secourir les victimes des inondations. « J’ai réaffirmé l’aide financière que le Canada apporte aux organisations qui vont assurer la sécurité de la nourriture et aussi aider les personnes qui sont affectées par ces inondations », a-t-elle- affirmé. Elle a précisé que le Canada « apporte 280 milles dollars canadiens au PAM et à la Caritas ».

L’hôte de Denis Sassou N’Guesso se dit être réconfortée par le fait que son pays, soit parmi les donateurs au fonds d’urgence au bénéfice du Congo. En effet, selon Karine Gould, l’ONU a annoncé l’octroi d’une aide de près de 609 millions de dollars américains au Congo pour les victimes des inondations.

Le Canada, a-t-elle ajouté, reconnait l’engagement du Congo dans le domaine de la protection de l’environnement et entend s’investir pour renforcer le leadership du président Denis Sassou N’Guesso en faveur de la lutte contre les changements climatiques.

Les deux personnalités ont également évoqué d’autres questions, notamment la paix, la sécurité et la stabilité du continent africain : « Nous avons aussi parlé de la paix et de la sécurité dans la Région », a poursuivi la ministre canadienne. A ce sujet, Mme Karine Gould a, d’ailleurs reconnu le rôle majeur que joue le président congolais dans la préservation de la paix en Afrique : « Nous reconnaissons l’intérêt d’avoir la stabilité dans la région des grands lacs », a déclaré Karine Gould, pour qui son pays, le Canada accorde de l’importance à la paix et la sécurité en Afrique.

Denis Sassou N’Guesso et Karina Gould ont aussi évoqué l’accord relatif à la zone de libre libre-échange continentale africaine signé en juillet 2019. Cet accord constitue une véritable opportunité de développement pour Afrique, a relevé la ministre canadienne du développement international.

Le Canada et le Congo affichent ainsi leur volonté de porter haut leurs relations bilatérales.

Wilfrid Lawilla / Brazzaville

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.