Le Premier ministre Christophe Dabiré lors de sa déclaration de politique générale à l'Assemblée nationale le 16 mai 2019

En principe, c’est ce mardi 19 mai que le Premier ministre Christophe Dabiré est attendu à l’Assemblée nationale pour sa déclaration sur la situation de la Nation. Ce sera la deuxième fois  en un an que le chef du gouvernement se retrouvera devant les parlementaires après sa déclaration de politique générale le 16 mai 2019. Mais, cette fois, l’exercice ne débouchera pas sur des votes.

Le Premier ministre Christophe Dabiré lors de sa déclaration de politique générale à l’Assemblée nationale le 16 mai 2019

Néanmoins, les députés vont poser des questions au Premier ministre sur des points de sa déclaration sur la situation nationale. Déclaration sur la situation nationale qui ne manquera, on l’imagine, d’aborder les préoccupations relatives à la gestion de la pandémie du Covid-19, la reprise des cours, l’économie, lutte contre le terrorisme, les élections à venir, etc.

«Le Premier ministre expose directement aux députés la situation de la Nation lors de l’ouverture de la première session de l’Assemblée nationale. Cet exposé est suivi est de débats mais ne donne lieu à aucun vote», précise l’article 109 de la Constitution burkinabè.

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici