Le Pr Jean Baptiste Kienthéga a tiré sa révérence ce 5 août 2020 à l’âge de 73 ans

La triste nouvelle est tombée ce 5 août, jour de la célébration du soixantième anniversaire de l’accession de l’indépendance du Burkina Faso, ex-Haute Volta. Il s’agit de la disparition à l’âge de 73 ans l’éminent professeur en archéologie et en histoire Jean Baptiste Kienthéga.

Le Pr Jean Baptiste Kienthéga a tiré sa révérence ce 5 août 2020 à l’âge de 73 ans

Le Pr Jean Baptiste Kienthéga, qui vient de  tirer sa révérence à  73 ans ce jour historique du 5 août, fait partie de ceux qui ont écrit les lettres de noblesse de l’archéologie, de l’histoire et de la culture burkinabè et africaine.

«Le Burkina perd ce jour (05 août 2020), un de ses valeureux fils, le professeur Jean-Baptiste Kienthéga. Il a énormement contribué au plan  scientifique à la validation en 2009 du dossier d’inscription des Ruines de Loropéni (Sud-ouest) au patrimoine mondial de l’UNESCO», reconnaîtra le ministre de la culture  Abdoul Karim Sango, à l’annonce de la disparition du natif de Yako.

Professeur  titulaire en archéologie et histoire pendant de nombreuses décennies à l’Université Joseph Ki-Zerbo, Jean Baptiste Kienthéga avait été admis en retraite en 2010  après  42 ans de bons et loyaux  services rendus à la Nation. L’annonce de sa disparition a suscité un concert d’hommages à son endroit.

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici