Feu Maurice Yaméogo, père de l’indépendance de l’ex-Haute Volta, aujourd’hui Burkina Faso

5 août 1960 – 5 août 2020. Cela fera 60 ans ce mercredi, jour pour jour,  que Maurice Yaméogo, premier président de l’ex-Haute Volta, actuellement Burkina Faso, a proclamé l’indépendance du pays, alors sous le joug colonial français.

Feu Maurice Yaméogo, père de l’indépendance de l’ex-Haute Volta, aujourd’hui Burkina Faso

A l’occasion de la commémoration de ce 60e  anniversaire de l’accession du Burkina à la souveraineté internationale, nous vous proposons cette proclamation solennelle de feu Maurice Yaméogo,  premier président, père de l’indépendance :

«Aujourd’hui, 5 août 1960, à zéro heure, au nom du droit naturel de l’homme à la liberté, à l’égalité, à la fraternité, je proclame solennellement l’indépendance de la République de Haute-Volta. Neuf siècles d’histoire ont révélé au monde la valeur morale de l’homme voltaïque. Au nom de cette morale à partir de laquelle nous voulons bâtir notre nation, j’exprime ma profonde reconnaissance à tous les artisans de notre indépendance nationale.

A la France, au Général de Gaulle, dont le courage et la magnifique lucidité lui valent l’immortalité devant l’histoire, à toutes les nations qui nous assistent, au clergé qui fournit à ce pays sa première élite avec les moyens du bord, aux professeurs français, qui, patiemment, ont façonné les responsables de ce pays, à nos chefs traditionnels qui ont su sauvegarder l’intégrité de notre Etat contre les atteintes de l’extérieur, aux anciens combattants et anciens militaires, toujours fidèles à l’honneur, à tous nos parlementaires, aux militants politiques de tous les échelons, aux vaillants combattants qui sont morts pour le triomphe de notre liberté, j’adresse, au nom du gouvernement, l’hommage de ma profonde gratitude. “Vive la Haute-Volta indépendante, vive la France, vive la fraternité des peuples de la terre».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici