Des noms de potentiels candidats ont commencé à circuler sur les réseaux sociaux avec la tenue des conseils provinciaux d’appréciation dans le processus d’évaluation des candidats à la candidature aux législatives du 22 novembre 2020. Par ce communiqué, la direction du parti rappelle à la discipline.

«Communiqué

Le Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) a dépêché, les 8 et 9 août 2020, dans les 45 provinces du Burkina des missions chargées d’accompagner les conseils provinciaux d’appréciation (CPA) dans le processus d’évaluation des candidats à la candidature aux législatives du 22 novembre 2020.

Globalement les CPA se sont bien déroulés, à la satisfaction de la direction politique du parti. Cependant, elle tient à rappeler que le Conseil provincial d’appréciation ne saurait être un collège habileté à établir un classement des candidats. Pourtant, la directive du Parti est claire et précise sur la procédure de désignation des candidats sur les listes du parti aux législatives du 22 novembre 2020.

C’est la Direction Politique qui, en dernier ressort, donne son quitus aux listes électorales du parti.

Par conséquent, évitons de publier de prétendus classements qui n’engagent en aucune façon le Parti.

Camarades, soyons disciplinés et faisons confiance à la direction politique de notre parti.

Démocratie-Egalité-Progrès !»

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici