Le président de la CENI, Ahmed Newton Barry face aux acteurs politiques et de la société civile

Dans l’après-midi de ce 10 août, le président de la Commission électorale nationale indépendante, Ahmed Newton Barry était face aux acteurs du monde politique, de la société civile et des groupements d’indépendant, à Ouagadougou. Une rencontre au cours de laquelle le président a donné le bilan de l’enrôlement biométrique des électeurs et présenté le chronogramme de la suite de ses activités.

Le président de la CENI, Ahmed Newton Barry face aux acteurs politiques et de la société civile

Dans l’après-midi de ce 10 août, le président de la Commission électorale nationale indépendante, Ahmed Newton Barry était face aux acteurs du monde politique, de la société civile et des groupements d’indépendant, à Ouagadougou. Une rencontre au cours de laquelle le président a donné le bilan de l’enrôlement biométrique des électeurs et présenté le chronogramme de la suite de ses activités.

Après une période d’enrôlement difficile, compte tenu de la situation sécuritaire que traverse le Burkina Faso, la CENI a livré ce Lundi le bilan de l’opération d’enrôlement biométrique d’électeurs. Selon Ahmed Newton Barry, au plan national, toutes les régions et provinces ont été ouvertes par la CENI comme prévu. Toutefois, 22 communes sur 351 et 1619 secteurs et villages n’ont pas fait objet de couverture. Pour ces zones non couvertes, 05 régions à savoir la Boucle du Mouhoun, le Centre Nord, l’Est, le Nord et le Sahel et 08 provinces étaient concernés. Au total, selon les statistiques brutes, 2.376.100 personnes ont été nouvellement enrôlées avec un taux de 41,90% de femmes et 58,10% d’hommes. Pour cette opération d’enrôlement, la région du Centre enregistre le plus fort taux de personnes enrôlées, soit 28,43% et le Sahel vient en dernière position avec 2,59%.

Les élections de cette année verront la participation des Burkinabè de l’extérieur. Par conséquent, la CENI a aussi déployé ses agents sur le reste de l’Afrique et les autres continents pour le processus d’enrôlement. En Afrique, 18.426 personnes ont été enrôlées, soit 0,78%. L’Europe vient en deuxième position avec 0,11% , l’Amérique 0,04% et l’Asie 0,01% de Burkinabè enrôlés.

Pour Newton Barry, il y a de quoi être satisfait car pour une première fois la CENI dans son histoire enregistre un électeur sur deux enrôlé et surtout dans un contexte de sécurité difficile.

En plus du bilan, la CENI a présenté le chronogramme de la suite de ses activités. Ainsi, la campagne présidentielle sera ouverte le 31 Octobre 2020 et prendra fin le 20 Novembre. Pour les législatives, elle se tiendra du 06 au 20 Novembre.

En ce qui concerne la sécurité, le président de la CENI dit ne pas minimiser les choses.  Néanmoins, selon lui, tout s’étant bien passé jusque-là, il n’y a pas à avoir peur pour la suite, il faut donc garder espoir.  En attendant, les citoyens sont appelés à se préparer pour le 22 novembre prochain.

Aziz Yoda

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici