Les responsables du NTD dont Vincent Dabilgou (micro) lors du congrès d'investiture de Roch Marc Christian Kaboré à la présidentielle du 22 novembre 2020

 Le Nouveau temps pour la démocratie (NTD) a tenu son deuxième congrès extraordinaire ce 22 août à Ouagadougou ; un congrès au cours duquel Roch Marc Christian Kaboré a été choisi comme candidat du parti pour la présidentielle.

Les responsables du NTD dont Vincent Dabilgou (micro) lors du congrès d’investiture de Roch Marc Christian Kaboré à la présidentielle du 22 novembre 2020

La date des élections couplées présidentielle et législatives avance à grand pas ; c’est le moment pour les différents partis politiques de présenter leur candidat, pour la présidentielle surtout.

Désormais, c’est une chose faite pour le parti de Vincent Dabilgou. En effet, sous le thème : «Élections couplées présidentielle et législatives du 22 Novembre 2020 : quelle contribution du NTD pour une victoire éclatante du candidat Roch Marc Christian Kaboré ?» le Nouveau temps pour la démocratie a procédé, suite à son deuxième congrès extraordinaire, à l’investiture de son représentant pour la conquête du pouvoir.

Ainsi, après l’étendard, Vincent Dabilgou a remis au directeur de cabinet de son candidat, Clément Sawadogo le document qui témoigne de la contribution du parti en termes d’idée.

Pour le choix de Roch Marc Christian Kaboré, le président du NTD dit avoir mis l’accent sur deux axes que sont le bilan et la vision. «Il vient avec un bilan que nous avons jugé positif et il vient surtout avec une nouvelle vision», une vision qui, selon Dabilgou, intègre les grandes questions comme l’insécurité.

Des congressistes pendant l’investiture

Pour le président du parti, le document remis en guise de contribution contient entre autres des points tels que l’implication du peuple à la gestion de manière à ce qu’il participe au développement du pays ; la question de l’employabilité des jeunes et aussi le combat du terrorisme sur toutes ses formes.

Pour l’élection présidentielle, le Nouveau temps pour la démocratie est convaincu qu’il n’y aura pas de second tour, ça sera juste un coup chaos pour son candidat.

Aziz Yoda

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici