Alassane Ouattara a été officiellement investi ce 22 août candidat du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) à la présidentielle ivoirienne du 31 octobre 2020

C’est bien Alassane Ouattara qui sera le candidat du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) à la présidentielle ivoirienne du 31 octobre 2020. Le président sortant et candidat à un troisième mandat présidentiel a été en effet officiellement investi ce samedi 22 août au stade Félix Houphouet Boigny, promettant à ses partisans un coup KO dès le 1er tour.

Alassane Ouattara a été officiellement investi ce 22 août candidat du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) à la présidentielle ivoirienne du 31 octobre 2020

Ni les contestations de ses opposants, ni les manifestations de rue de ces dernières semaines n’ont eu raison de la détermination d’Alassane Ouattara de rempiler pour un troisième mandat présidentiel à l’issue de la future présidentielle du 31 octobre 2020.

ADO, comme l’appellent ses partisans a en effet été officiellement investi ce samedi comme candidat de sa coalition du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) de cette présidentielle, jugée à haut risques.

Face à tous ceux qui dénoncent sa candidature comme étant anti- constitutionnelle, Alassane Ouattara a tenu à assurer :  «Tous les observateurs de bonne foi savent qu’étant dans la 3e République, rien ne m’empêche d’être candidat. C’est le cas pour mes prédécesseurs s’ils remplissent toutes les conditions car il n’y a pas de rétroactivité dans la Constitution».

Fort de cette conviction d’être dans ses droits, Ouattara table sur une victoire dès le premier tour, «un coup KO» comme on le dit souvent.

Si l’exclusion de deux de ses opposants des listes électorales en l’occurrence Laurent Gbagbo et Guillaume Soro devrait se confirmer devant les tribunaux de recours, Alassane Ouattara n’aura finalement comme principal challenger que son ex-allié du second tour de la présidentielle de 2010, Henri Konan Bédié, avec qui il a eu à gouverner le pays sous son premier mandat et une partie de son deuxième mandat.

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici