Les députés burkinabè ont finalement adopté ce mardi 25 août 2020, la loi portant modification de la loi N°014-2001/AN du 03 juillet 2001 portant modification du code électoral.  Voici les résultats du vote des 120 votants :

-107 voix pour

-9 voix contre

-4 abstentions.

Il s’agit là à écouter le ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la cohésion nationale, Siméon Sawadogo, du résultat d’un consensus de la classe politique nationale et l’on ne devrait pas craindre pour une éventuelle crise post-électorale. En effet, lors des travaux d’examen du projet de loi, l’opposition et la majorité ont été auditionnés ensemble par l’Assemblée nationale.

Aux termes de ce nouveau code, en cas de force majeure, si les élections législatives ne peuvent se tenir dans une ou des communes entières d’une province, le résultat de la commune où on a voté va servir pour l’élection des députés de la province. Cela sera aussi valable pour les municipales, la présidentielle.

Aziz Yoda

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici