Par un communiqué en date de ce mardi 3 novembre, la CEDEAO dément des informations à lui attribuées sur les réseaux sociaux et qui ne correspondent pas aux propos contenus dans sa déclaration préliminaire du 2 novembre 2020 ainsi que dans sa déclaration de son chef de mission à la presse.

Dans ce communiqué de la CEDEAO parvenu à notre rédaction ; l’organisation régionale est formelle en ce qui concerne les conclusions de sa mission d’observation de la présidentielle ivoirienne du 31 octobre 2020.

«La mission réaffirme que, tout en ayant noté des violences dans certaines localités liées au contexte, le scrutin du 31 octobre 2020 est globalement satisfaisant et donc acceptable. Elle invite l’ensemble des parties prenantes à recourir au dialogue pour régler leur différend», mentionne le communiqué.

«L’attention de la Mission d’Observation de la CEDEAO pour l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 en Côte d’Ivoire a été attirée sur des informations qui circulent sur les réseaux sociaux et qui lui seraient attribuées.

La Mission dément toutes ces allégations. Elle rappelle que ses conclusions sont contenues dans sa Déclaration préliminaire du 2 novembre 2020 ainsi que dans sa déclaration du Chef de Mission à la presse le même jour», a encore relevé le communiqué.

COMMUNIQUE DU CHEF DE LA MISSION D’OBSERVATION ELECTORALE DE LA

Declaration Preliminaire – Election Presidentielle Cote d’Ivoire – October 31, 2020

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici