Le président Paul Biya sur une affiche publicitaire de la CAN

S’il y a quelqu’un au Cameroun que l’élimination des Lions indomptables en demi- finale a frustré, c’est bien le président Paul Biya, véritable et inamovible capitaine des Lions camerounais et habitué à palper et soulever le trophée de la Coupe d’Afrique des nations (CAN). Et en assistant le 6 février au lancement de la compétition dans le stade qui porte son nom-Stade Paul Biya Olembe, le président Biya ne pouvait pas s’imaginer que Dame CAN prendrait trois semaines plus tard la direction de Dakar.

Dans l’histoire du football sur le continent, aucun dirigeant de la Confédération africaine n’a autant reçu le trophée de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) que le président Paul Biya du Cameroun.

Le président Paul Biya sur une affiche publicitaire de la CAN

En poste depuis 1982, le Chef de l’Etat camerounais a eu le plaisir de recevoir les 5 trophées des Lions indomptables remportés respectivement en 1984, 1988, 2000, 2002 et 2017.  Et il ne s’attendait certainement pas à cette élimination des Lions indomptables en demi- finale, si fait qu’il s’est montré discret lors de la remise du trophée au capitaine des Lions de la Teranga. Comment le trophée a ainsi échappé à l’inégalable capitaine des Lions ?

Le président Paul Biya était frustré de ne pouvoir remettre ce trophée, comme il l’aurait souhaité, au capitaine du onze national camerounais qui allait plus tard le lui présenter avec les autres membres de l’équipe. Comme ce fut le cas après la dernière expédition victorieuse au Gabon en 2017. Malheureusement, comme en 2019, les Lions indomptables n’ont pas gagné en 2022. Et le président Biya va devoir encore patienter pour palper son sixième trophée. Inchallah !

Amidou Kabré

Burkina Demain

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.