C'est accompagné d'une forte délégation que le ministre Barry a sillonné les sites touristiques de la capitale

Le ministre de la Culture, du tourisme et de l’artisanat Tahirou Barry a effectué une visite sur des sites et espaces culturels et touristiques de Ouagadougou le mardi 10 mai 2016. Cinq étapes ont marqué cette visite. Il s’agit de l’école de formation en musique «la dernière trompette », l’espace culturel Gambidi, l’institut imagine, l’hôtel Ouaga beach, le parc Bangr wéogo et l’hôtel Golden Tulip Silmandé.

C'est accompagné d'une forte délégation que le ministre Barry a sillonné les sites touristiques de la capitale
C’est accompagné d’une forte délégation que le ministre Barry a sillonné les sites touristiques de la capitale

Accompagné de ses plus proches collaborateurs, le ministre de la culture, du tourisme et de l’artisanat, Tahirou Barry, s’est rendu dans l’après midi du mardi 10 mai sur des espaces culturels et touristique de Ouagadougou. Il s’agit, explique le ministre Barry, d’«une visite de découverte et de constatation des réalités de nos espaces et entreprises touristiques et culturelles de la région du centre».

Des enfants à l'accueil
Des enfants à l’accueil

A l’école de musique

La visite a commencé par l’école de formation en musique « la dernière trompette ». A l’entrée de cet espace de formation, c’est une foule d’enfants et de jeunes apprenants qui ont accueilli le ministre Tahirou avec tam-tam, trompette, et guitare en main, laissant deviner à tout visiteur ce qui est fait dans ce centre. Passé le temps de cet accueil chaleureux, cap a été mis sur la visite des lieux. Des salles de classe en passant par la salle de spectacle, il fallait tout montrer car, ce n’est pas chose courante que de recevoir la visite d’un ministre.
L’école de musique « la dernière trompette » existe depuis 1996 et a formé des musiciens tels que Floby, Yoni, Awetou, Smokey etc. c’est une centaine de jeunes qui sont formés par an. L’école met l’accent sur la musique live dira le responsable du centre.
« Cette visite du ministre nous réjouit, au moins, on sait que notre ministre de tutelle pense à nous », se félicite Awetou, ancien élève et formateur de l’école.
La seconde étape était l’espace culturel Gambidi. Là, le ministre a d’abord visité l’espace de spectacle et de projection avant de terminer par le studio de la radio.

Le cinéaste Gaston Kabore présentant au ministre Barry son l'Institut Imagine
Le cinéaste Gaston Kabore présentant au ministre Barry son l’Institut Imagine

A l’institut Imagine

A l’institut imagine, c’est sous le guide de son responsable Gaston Kaboré que le ministre a visité ce cadre de formation professionnelle des acteurs de la musique et du cinéma. L’occasion faisant le larron, Gaston Kaboré a présenté au ministre son dernier documentaire intitulé « 2000 générations d’africains ». L’institut a 13 ans d’existence et a déjà formé 1167 personnes venues de 26 pays du monde.

Au parc Bangr Wéogo
Le ministre s’est aussi rendu au parc Bangr wéogo et à l’hôtel Ouaga Beach. La dernière étape était l’hôtel Golden Tulip Silmandé. Par marche ou par ascenseur, le ministre Tahirou a visité plusieurs espaces de cet hôtel de 4 étoiles. Une découverte de la suite présidentielle logée au huitième étage a été sans doute une étape marquante de la randonnée pour les journalistes, eu égard au coût de la nuitée.

Tahirou Barry émerveillé par les richesses culturelles

Au terme de la visite Tahirou Barry a laissé entendre qu’il a été « édifié et émerveillé » des richesses touristiques et culturelles de ces sites. C’est pourquoi, il a salué les efforts des acteurs qui selon lui œuvrent à faire avancer notre potentiel culturel et touristique. Il a ajouté qu’il n’est pas surpris des talents et des génies dont dispose le Burkina au regard de ces sites.

Joachim Batao
Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici