Le soldat de 1ère classe Compaore Mohamadi, en service au 31è RIC de Tenkodogo et ex élément de l’ancien Régiment de sécurité présidentielle (RSP) est activement recherché dans le cadre des investigations liées à l’accrochage du Pont Nazinon par la gendarmerie nationale.compaore

A en croire celle-ci, le fugitif a un signe particulier sur la joue gauche.
Cet avis de recherche se greffe à un autre portant sur l’adjudant Gaston Coulibaly, un ex élément du RSP. Ces hommes devraient participer à un plan de déstabilisation de points sensibles de la capitale du pays, Ouagadougou.

La gendarmerie a invité la population à appeler le numéro le 16 ou la Brigade de Gendarmerie la plus proche.

Burkina Demain

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.