?

Au cours du scrutin du référendum destiné à adopter une nouvelle Constitution pour la Côte d’Ivoire, des violences ont éclaté, le 30 octobre 2916 dans le département de Duékoué. On dénombre 6 blessés dont 4 cas graves parmi les agents électoraux, a constaté l’AIP.

?
?

Des violences ont été perpétrées dans les localités de Guitrozon, Fengolo, Pinhou, Bahé B, Délobly, Blody, Diahoin, par des manifestants répondant au mot d’ordre de boycott du « Front du refus » du projet de nouvelle Constitution.

A Blody et Diahoin, les agents de bureaux de vote ont été chassés, quand six parmi leurs collègues ont été agressés et blessés à Guitrozon. Le vote a été suspendu dans ces dernières localités après ces incidents.

Les blessés ont été admis à l’hôpital de Duékoué. Un manifestant a été interpelé par les forces de l’ordre à Bahé B.
L’élection s’est tenue dans le calme dans la quasi-totalité des centres de vote du département.

Le ministre de la Sécurité a promis que les commanditaires répondront de leurs responsabilités devant la loi.
A noter que 6, 3 millions d’Ivoiriens étaient appelés à prendre part à cet scrutin référendaire.

Anderson Koné
Burkina Demain

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.