Photos de famille des participants au dialogue politique du PIDA

En attendant de revenir sur certains aspects intéressants de la conférence d’Addis Abeba des 19, 20, 21 et 22 décembre 2018 ayant porté sur le dialogue politique sur la facilitation de mise en œuvre du Programme pour le développement des infrastructures en Afrique (PIDA),  nous vous proposons les principales résolutions reprises dans ce communiqué final.

Photos de famille des participants au dialogue politique du PIDA

«COMMUNIQUE FINAL DIALOGUE POLITIQUE VISANT A FACILITER LA MISE EN ŒUVRE DE PIDA

19-22 DECEMBRE

ADDIS ABEBA, ETHIOPIE

Nous, les délégués au Dialogue politique sur la facilitation de mise en œuvre du Programme pour le développement des infrastructures en Afrique (PIDA), les Etats membres, les institutions et partenaires organisateurs (Commission de l’Union Africaine (CUA), l’Agence du NEPAD, la Banque Africaine de développement (BAD), la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA), la Coopération allemande (GIZ), la Chine, ainsi que les distingués invités :

1 Reconnaissons la pertinence et l’actualité du thème du dialogue politique sur les infrastructures régionales et continentales pour débloquer l’accès aux zones rurales et isolées d’Afrique ;

2  Réaffirmons le rôle crucial des Etats membres dans la réussite de la mise en œuvre du PIDA ;

Prenons note des progrès accomplis dans les plans d’action du Comité technique spécialisé (CTS) de l’UA sur les transports, les infrastructures transcontinentales et interrégionales, l’énergie et le tourisme (TIIIET) ;

4 Prenons note du processus d’élaboration du PIDA PAP 2 en soulignant les éléments clés suivants :

Le processus sera participatif et consultatif impliquant les principales parties prenantes du PIDA et les acteurs du secteur privé, de la société civile, des partenaires et du monde universitaire.

Invitons les communautés économiques régionales (CER) à jouer un rôle crucial dans la liaison  avec leurs Etats membres respectifs pour élaborer des propositions de projets.

Le processus de sélection  reposera sur des critères clairement définis en fonction desquels des projets seront présélectionnés.

-Les projets qui répondent aux critères seront présentés au Sommet de l’UA en janvier 2021 pour adoption.

Encourageons la participation du secteur privé Africain et international ainsi que des partenaires émergents à la promotion de la contribution technique et financière aux projets PIDA.

6 Nous nous félicitons du projet de création du Centre de coopération énergétique sino-africain visant à renforcer la coopération dans le secteur de l’énergie entre l’Afrique et la Chine.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.