Au sein des Forces armées nationales (FAN) burkinabè, Moïse Minoungou a été l’heureux et double bénéficiaire des 2 décrets présidentiels de ce jeudi 10 janvier 2019 lu au JT de la Chaîne nationale par le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, Remi Fulgance Djandjinou. Le Colonel-major Moïse Minoungou du groupement central des armées s’est en effet vu promu chef d’état-major général des armées  en remplacement du Général de brigade Oumarou Sadu et Général de Brigade.

Cette double du désormais Général Minoungou intervient dans un contexte sécuritaire difficile encore marqué par la drame de Yirgou. Jusqu’à sa nomination, Moïse Minoungou était commandant du groupement central des armées.

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.