L’Association des municipalités du Burkina Faso (AMBF) a tenu dans la matinée de ce vendredi 18 janvier 2019 dans la ville de Ouagadougou, une assemblée générale dans le but de revoir si tous les objectifs du programme 2018 ont été atteints.

Le bureau national de l’AMBF et ses membres des différentes régions du pays sont en conclave depuis ce matin à Ouagadougou.

En se basant sur les plans d’activités et les ressources mobilisées dans l’année écoulée, le maire de Ouagadougou, Armand Roland Pierre Béouindé, dit que le bilan est très positif.  Mais notre grande préoccupation aujourd’hui, pense-t-il, est la question sécuritaire.

« Il faut alors des ressources endogènes afin d’accompagner le gouvernement à pouvoir instaurer la sécurité au niveau de nos communes », affirme le maire Béouindé.

Et, cette assemblée générale, selon le maire, va permettre de voir quelles actions l’on peut entreprendre toute suite et maintenant pour jeter hors du territoire national les terroristes qui n’arrêtent pas de mener des attaques.

Nicolas Bazié

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.