Dans l’optique de mettre en œuvre le Plan de travail annuel budgété (PTAB) adopté le 15 février 2018 passé, dans le cadre du programme d’urgence pour le sahel, le gouvernement burkinabè a tenu la deuxième session ordinaire du conseil d’orientation stratégique dudit programme, ce 18 janvier 2019 à Ouagadougou.

En ce jour 18 janvier 2019 à la primature, les membres du gouvernement ont dialogué sur l’exécution du plan 2019 du programme d’urgence pour le Sahel.

Cette deuxième session, il faut le rappeler, est la suite de la précédente tenue en février 2018 et qui a porté sur l’adoption du PTAB du programme d’urgence pour le sahel estimé à un cout global de 154,92 milliards de francs CFA avec un gap de financement de 32,06 milliards de francs CFA.

Pour ce qui est de la présente session, Pauline Zouré secrétaire d’Etat au ministère de l’économie et des finances dira à sa sortie de salle qu’elle a permis de faire un bilan des activités sur le terrain et d’adopter également des résolutions et des recommandations pour voir en perspective, le programme de travail pour l’année 2019. Bilan qu’elle jugera progressif vue l’exécution du dynamisme de la mise en œuvre des activités sur le terrain, soit 50% de taux de réalisation, dans un contexte sécuritaire assez difficile et de ressources financières compliquées.

Résolutions prises

Parmi les résolutions adoptées au cours de cette session, l’on peut citer entres autres, l’extension du programme d’urgence dans les régions de l’Est, de la Boucle du Mouhoun et du centre-Est, la mobilisation continue des ressources auprès des partenaires, pour pouvoir permettre la mise en route de la résolution ci-dessus citée.

Selon le propos de Clément Sawadogo, ministre de la sécurité, le gouvernement burkinabè a placé la sécurisation du Sahel comme un impératif pour le développement de la zone. Et c’est dans ce sens que les efforts sont déployés nuit et jour par les braves soldats pour assurer la quiétude au niveau des vaillantes populations du Sahel.

Nicolas Bazié

Burkina Demain

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici