Une attaque terroriste contre un poste de l’armée malienne ce 1er novembre 2019  à Indelimane, près de la frontière avec le Niger, a fait au moins 54 morts, de nombreux blessés, des militaires portés disparus et de nombreux dégâts matériels.

C’est assurément l’une des pires attaques terroristes perpétrées contre l’armée malienne. Il s’agit de celle perpétrée ce vendredi 1er novembre 2019 contre un poste militaire à Indelimane, près de la frontière avec le Niger. Le bilan provisoire fait en effet état d’au moins 54 morts dans les rangs de l’armée malienne.

«La situation est sous contrôle. Le ratissage et le processus d’identification des corps se poursuivent. Des renforts ont été dépêchés pour sécuriser la zone et traquer les assaillants », a indiqué le ministre malien de la communication,  Yaya Sangaré.

La présente fait suite à une autre aussi meurtrière enregistrée le  30 septembre dernier et qui avait  coûté la vie à 38 militaires maliens.

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.