Débuté le 18 novembre dernier, le Forum National sur la Gouvernance de l’Internet a refermé ses portes ce jeudi 21 novembre 2019 à la maison de la culture de Bobo-Dioulasso. Le forum a permis à une quarantaine de participants de faire une plus grande connaissance avec la gouvernance de l’internet dans leur milieu afin d’être des relais pour une meilleure utilisation de l’Internet au Burkina Faso.

A la clôture du forum sur la gouvernance de l’internet ce 21 novembre la maison de la culture de Bobo

Après 3 jours de formations, les participants ont pu se familiariser aux principes de base de la gouvernance internet. Le secrétaire général du ministère en charge de l’économie numérique, Kisito Traoré salue la tenue régulière d’un forum sur la gouvernance de l’internet. « La première chose qu’il faudrait relever, c’est la performance réussie par l’IGF Burkina de tenir sans discontinuer chaque année une édition sur la gouvernance de l’internet.», a affirmé Kisito Traoré.

« Internet et lutte contre le terrorisme : enjeux et perspectives » c’est sous ce thème que s’est tenu le Forum Nationale sur la Gouvernance de l’Internet (FNGI). Un thème qui appelle à une prise de conscience de tous au regard parfois de la mauvaise utilisation de l’internet qui pourrait profiter aux terroristes. Kisito Traoré

Selon le secrétaire général du Ministère en charge du développement de l’économie Numérique dit attendre des participants à ce forum qu’ils puissent faire des propositions pertinentes pour aider les pouvoirs publics à améliorer la gouvernance de l’internet.  Ce forum est donc une opportunité pour les participants de bien utiliser internet en vue de la lutte contre le terrorisme.

L’objectif principal de ce forum est le renforcement des capacités de plusieurs acteurs utilisant l’internet. Ils vont contribuer à donner leur point de vue en vue de faire de l’internet un espace convivial et sécuritaire selon le président de l’IGF Burkina, Hermann Ouédraogo.

Présent à cette cérémonie de clôture, le président de l’ARCEP, Charles Millogo a réaffirmé son soutien à accompagner ces initiatives privées « qui sont des actions complémentaires » à la bonne marche de la société.  Il est donc important d’organiser des séances de sensibilisations et de développement de compétence sur la gouvernance de l’internet pour une meilleure utilisation des technologies de l’information et de la communication.

Au cours de la cérémonie de clôture du Forum National sur la Gouvernance de l’Internet, des attestations ont été octroyé à certains participants.

Ibrahim Compaoré (Stagiaire)

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.