La Commission de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), avec l’appui technique des services conseil du Groupe de la Banque mondiale, a achevé la mise en œuvre d’une fiche d’évaluation de l’environnement des affaires, un outil devant aider à attirer les investisseurs privés et accroître les investissement entre les 15 Etats membres de la CEDEAO, qui abritent plus de 350 millions de consommateurs. Plus de détails dans ce communiqué de presse conjoint. 

«Une fiche d’évaluation contribue à améliorer l’environnement des affaires et à accroître les investissements dans l’espace CEDEAO

Dakar, 5 décembre 2019 – La Commission de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), avec l’appui technique des services conseil du Groupe de la Banque mondiale, a achevé la mise en œuvre d’une fiche d’évaluation de l’environnement des affaires, un outil devant aider à attirer les investisseurs privés et accroître les investissement entre les 15 Etats membres de la CEDEAO, qui abritent plus de 350 millions de consommateurs.

La fiche d’évaluation a été lancé en 2017 dans le cadre du Programme pour l’amélioration du climat d’investissement et des affaires en Afrique de l’ouest, une initiative financée par l’Union Européenne et mise en œuvre par le Groupe de la Banque mondiale. La fiche d’évaluation a été pilotée dans six Etats membres de la CEDEAO – la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Mali, le Nigéria, le Sénégal et la Sierra Leone. Elle met en lumière les dysfonctionnements dans l’environnement des affaires de chaque pays – notamment les freins à l’entrée des investissements – et aide à identifier les réformes nécessaires – surtout au niveau légal et réglementaire – pour résoudre ces freins au développement du secteur privé. La fiche d’évaluation suit et évalue ensuite la mise en œuvre effective de ces réformes.

La fiche d’évaluation a contribué à renforcer les plateformes de dialogue public privé existantes dans les six pays pilotes. Sa mise en œuvre a également permis d’accumuler des connaissances conséquentes sur la mise en œuvre de réformes favorables aux entreprises qui bénéficieront aux autres Etats membres. La Commission de la CEDEAO a présenté les principaux enseignements tirés de la mise en œuvre de la fiche d’évaluation lors d’un atelier à Dakar.

Mamadou Traoré, Commissaire en charge de l’industrie et de la promotion du secteur privé à la Commission de la CEDEAO a déclaré: “La fiche d’évaluation suit les efforts consentis au niveau national pour accélérer les investissements entre les Etats membres. Cet instrument encourage le partage de connaissances entre pairs et accélérera la mise en œuvre de nos engagements pour créer une destination d’investissement unique, en soutenant le développement du secteur privé et en offrant des bénéfices aux consommateurs.”

Les 15 Etats membres de la CEDEA ont adopté la fiche d’évaluation et convenu qu’elle sera mise en œuvre dans chacun d’eux.

Pour Irène Mingasson Ambassadeur de l’Union Européenne au Sénégal, “Le fait que l’UE finance ce projet témoigne de l’engagement de notre institution à soutenir l’amélioration de la compétitivité du secteur privé dans la sous-région en facilitant les échanges commerciaux et l’investissement. Notre appui pour améliorer les conditions d’investissement figure parmi les priorités de l’assistance pérenne que nous apportons à la CEDEAO et à l’Afrique de l’ouest. Nous sommes engagés, grâce à la nouvelle Alliance Afrique-Europe, à accroître notre assistance afin d’augmenter nos investissements stratégiques et renforcer le rôle du secteur privé dans la création d’emplois.”

Faheen Allibhoy, Représentante de la Société Financière International (IFC, un membre du Groupe de la Banque mondiale) au Sénégal a déclaré: “La mise en place d’un environnement favorable aux affaires dans l’ensemble de l’espace CEDEAO est importante pour rendre le secteur privé ouest-africain plus compétitif, lui permettre de se développer au-delà des marchés nationaux et de créer plus d’emplois et d’opportunités. La fiche d’évaluation cible les efforts de réforme à fournir pour attirer et retenir plus d’investissement privé dans cet espace.”

Désormais, la Commission de la CEDEAO coordonnera directement la mise en œuvre de la fiche d’évaluation dans l’ensemble des Etats membres et assurera sa pérennité. La Commission suivra également la mise en œuvre effective de la politique d’investissement et du Code d’investissement commun de la CEDEAO.

Contacts:

CEDEAO: Peter Oluonge – Email: poluonge@ecowas.int

Union Européenne: Rose Kane – Tel.: +221 33 889 1071 – Email: Rose.KANE@eeas.europa.eu 

Groupe de la Banque mondiale : Pauline Delay – Tel: +27-11-7313048 – Email: pdelay@ifc.org

Lawrence Henri Mensah: Tel.: +221 78 639 8673 – Lmensah@ifc.org

 Le communiqué en pièce jointe : PR ECOWAS SCORECARD WORKSHOP DEC 2019 5 dec 2019_FRENCH (1)

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.