Le siège de l'UA à Addis Abeba accueille le 33e sommet de l'organisation continentale

Ce sera assurément l’un des grands moments de la présidence Ramaphosa de l’Union africaine. Il s’agit de la tenue en mai prochain d’un sommet sur la lutte contre le terrorisme à Pretoria, en Afrique du Sud. C’est l’une des grandes annonces à l’ouverture du trente-troisième sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’organisation continentale.

Le siège de l’UA à Addis Abeba accueille le 33e sommet de l’organisation continentale

«Faire taire les armes». C’est le thème du 33e sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine qui s’est ouvert ce dimanche 9 février 2020 à Addis Abeba, en Ethiopie. En optant pour ce thème, l’UA affiche clairement son engagement à prendre  à bras-le-corps, la gestion de cette question sur notre continent encore miné par les conflits dont la crise en Libye et les attaques terroristes dans les pays du Sahel.

Sur la crise en Libye, l’UA prévoit l’organisation d’un forum de réconciliation nationale inclusif avec tous les acteurs du pays dans l’espoir de faire taire les armes dans le pays de Muhammad Kadhafi.

En ce qui concerne le terrorisme au Sahel, l’UA envisage l’organisation en mai prochain d’un sommet extraordinaire à Pretoria, en Afrique du Sud. Une décision qui va dans le sens des préoccupations exprimées par le président Roch Marc Christian Kaboré, président en exercice du G5 Sahel, à l’issue de la session du Conseil de paix et de sécurité de l’UA tenue ce samedi 8 février dans la capitale éthiopienne. «Il faut qu’il y ait plus de solidarité aussi bien financier que dans l’action dans la lutte contre le terrorisme», avait plaidé le président du Faso.

Sur les mêmes longueur d’onde le président de la commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, qui  a lancé un vibrant appel à la solidarité des pays africains envers les Etats du Sahel dans leur lutte contre le terrorisme.

Pour le président sud-africain Cyril Ramaphosa qui prend la tête de la présidence tournante de l’organisation continentale, le futur sommet de Prétoria sera un grand moment de réaffirmer la solidarité de son pays envers le reste du continent et les autres peuples du monde.

Joseph Kapo, Addis Abeba

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.