Des acteurs de la semaine artistique de l'AFAB se prêtant aux questions des journalistes

L’Association des femmes albinos du Burkina (AFAB) tient à Ouagadougou du 12 au 15 Novembre 2020 “la semaine artistique”.  L’annonce a été faite ce jeudi 12 novembre au siège de l’association avec pour programme du jour, une formation en branding personnel et en art oratoire.

Des acteurs de la semaine artistique de l’AFAB se prêtant aux questions des journalistes

C’est sous le thème: «promouvoir le leadership et l’excellence des personnes albinos» que l’AFAB a initié “la semaine artistique”. Dans le cadre de l’ouverture de cette semaine,  les jeunes albinos bénéficieront d’une formation en branding personnel, qui peut se traduire par “l’estime de soi” et en art oratoire. Cette formation a pour objet, selon Abdoul Moumouni Soré, membre d’honneur de l’association, d’amener les personnes albinos s’exprimer dans la liberté, «à avoir l’estime de soi, également à s’exprimer clairement et publiquement pour défendre leur droit».

L’objectif général de “la semaine artistique” est de permettre à la personne albinos  «de mieux s’insérer, de mieux faire comprendre aux autres qu’elle est aussi une personne comme eux», à laisser entendre Édith Bamouni, représentante de la présidente de l’association, Maïmouna Déné. Et Moumouni Soré d’ajouter que cet événement vise à «mettre la personne albinos au centre de tout». Pour lui, cette idée vise également à  «amener la personne albinos à comprendre qu’elle a sa place dans le développement de ce pays».

L’édition 2020, une première du genre initiée par l’AFAB, ne sera pas la dernière, «l’association ne compte pas s’arrêter en si bon chemin», a fait savoir Moumouni. La semaine artistique sera marquée par un concours d’art oratoire, une exposition et une prestation d’artistes, durant les quatre jours. Guidés par le slogan «ma différence, mon originalité», les membres de l’association sont déterminés à montrer leur potentiel afin de se faire accepter par tous.

L’Association des femmes albinos du Burkina mène plusieurs activités en son sein; des formations en développement personnel, mais aussi des activités dans des domaines affiliés à l’art. À en croire Édith Bamouni, ces différentes formations à l’endroit des personnes albinos portent bien leur fruit, car les bénéficiaires arrivent à survenir à leur besoin en exerçant dans le domaine dans lequel ils ont été formés.

Aziz Yoda

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici