Pour soutenir le gouvernement dans son processus de développement du capital humain notamment dans les domaines miniers, la mine d’or qui est exploitée par la société Houndé Gold Operation, filiale du groupe Endeavour Mining, a reçu ce dimanche 13 janvier 2019, la visite des stagiaires du domaine minier. Globalement, ce fut une visite guidée très bien appréciée par les participants.

Ce dimanche 13 Janvier 2019, ce fut une fierté pour les premiers responsables  de Houndé Gold Operation, filiale du groupe Endeavour Mining de recevoir un groupe de cent (100) stagiaires du domaine minier venu pour visiter l’environnement et les travaux abattus au quotidien à HGO, l’une des plus grandes et modernes mines du Burkina Faso.

Le groupe, composé des stagiaires en traitement de minerai et de dynamitage minier, formés par GMTA (Global Mining Training Africa) a visité avec émerveillement la fosse de HGO, d’où se fait l’extraction du minerai et l’usine de traitement du minerai communément appelé « Process » dans le milieu. Les stagiaires ont par ailleurs, échangé avec les responsables des départements de la mine après avoir suivi une induction en santé sécurité au travail et une projection vidéo qui faisait une présentation globale de la mine. Les futurs spécialistes y sont tous sortis édifiés. Les visiteurs ont apprécié la qualité des installations de HGO.

«Heureux d’avoir accompagnés le programme »

Les premiers responsables de HGO ont décidé de soutenir le programme du Gouvernement burkinabè  en accueillant 30 stagiaires parmi les cent, durant trois 3 mois, c’est-à-dire cinq stagiaires par mois dans chaque domaine de formation. A noté que les cinq stagiaires de dynamitage, 3 seront sur le site de Houndé et les deux autres pour son sous-traitant AEL qui seront sur un autre site d’exploitation. Les 10 premiers stagiaires sont reçus sur le site de HGO ce mardi 15 janvier 2019 pour un stage d’un mois dans le domaine en traitement de minerai et en dynamitage minier.

Le Directeur Général de HGO, Marcus Brewster et son directeur en charge des relations communautaires, Ibrahim Kiemtoré, sont allés dans le même sens. C’est un plaisir pour eux de participer à la formation des futurs spécialistes du domaine minier du Burkina Faso. Ils se sont dit  très heureux d’avoir accompagné ce programme de formation du gouvernement à travers ce stage. Ils n’ont pas manqué de donner des conseils aux jeunes stagiaires et de les encourager à travailler davantage.

L’accompagnement de HGO salué

Amédé Sawadogo, superviseur général de la formation au compte du ministère de la jeunesse et chef de mission, quant à lui, a été  très ému au regard de l’accueil chaleureux du personnel de HGO. Il n’a pas manqué de remercier le Directeur Générale de HGO qui malgré son calendrier chargé, a accepté être avec le groupe sur le terrain pour réellement permettre aux apprenants de toucher du doigt les réalités de leur formation. Monsieur Sawadogo a davantage félicité l’engagement que la société a pris pour accompagner les jeunes. « Il y a des mines au Burkina, mais celle qui a d’abord accepté de façon sociale d’accompagner les jeunes, c’est bien évidemment HGO. Et pour nous, c’est bien la meilleure des mines au Faso », s’est-il exclamé.

Rosine Sawadogo qui est une stagiaire en dynamitage minier est très satisfaite pour cette visite qui est selon elle « très enrichissante ». Elle a aussi apprécié les installations de cette mine qui a beaucoup d’atout. Pour finir, elle a remercié le ministère de la jeunesse, de la formation et de l’insertion professionnelle pour leurs avoir accordé cette formation. Aux formateurs, la jeune stagiaire les a félicité pour le travail abattu sans oublier les responsable de HGO pour les opportunités qui leurs ont été donné.

«Une réelle satisfaction »

Pour l’administrateur du centre Global Mining Training Africa (GMTA), Cédric B. Thiombiano, c’est une réelle satisfaction pour sa structure de travailler avec HGO. Il a renouvelé ses remerciements aux premiers responsables de HGO pour la qualité d’accueil et d’avoir accepté aidé  les jeunes à visiter l’environnement minier.

En rappel, ce programme de formation est l’initiative du Ministère de la Jeunesse, de la Formation et de l’Insertion Professionnelle qui a entrepris de former une centaine de jeunes des 45 provinces du Burkina Faso dans les métiers miniers. Cette formation a comme prestataire le centre GMTA (Global Mining Training Africa) avec l’accompagnement du ministère des mines et des carrières et la chambre des mines.

Gafoura Guiro/Houndé

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.