L’Ambassadeur de la république d’Allemagne, Ingo Herbert a été reçu en audience, ce 25 mars 2019 à Ouagadougou, par le Premier ministre Marie Joseph Christophe Dabiré. Question pour ces deux personnalités, de rappeler les bonnes relations qui existent entre le Burkina Faso et l’Allemagne.

A sa sortie d’audience ce lundi 25 mars, avec le Premier ministre Christophe Dabiré, l’ambassadeur d’Allemagne au Burkina Ingo Herbert  s’est prêté aux questions des journalistes.

Il laissera entendre : « Nous sommes inquiets de la dégradation de la situation sécuritaire du pays. Donc, nous voulons exprimer notre solidarité au peuple burkinabè ». Les discussions entre Son Excellence Herbert  et le Premier ministre Dabiré ont donc porté sur la sécurité et le développement.

Lorsqu’on regarde dans le rétroviseur, le Burkina Faso, pays des hommes intègres, vit depuis 2015 au rythme des attaques terroristes à répétition, accompagnées d’enlèvements de personnes. Et comme si cela  ne suffisait pas, en fin d’année 2018, l’on va enregistrer au drame de Yirgou avec  plus de 70 morts et de milliers de déplacés.

C’est pourquoi, l’ambassadeur d’Allemagne  s’est rendu chez le chef du gouvernement burkinabè pour lui exprimer de vive voix la compassion du peuple allemand car, les Allemands soutiennent les Burkinabè dans la lutte contre le terrorisme et l’insécurité grandissante au sein des populations.

Nicolas Bazié

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.