Si l’on en croit aux  résultats du dernier sondage «Présimètre» du Centre pour la gouvernance démocratique (CGD) présentés ce vendredi à Ouagadougou, la majorité des Burkinabè sondés sont favorables au retour de l’ancien président Blaise Compaoré au pays, après près de cinq ans d’exil en Côte d’Ivoire. 67% des Burkinabè interrogés y sont favorables.

En cinq ans, l’eau semble avoir assez coulé sous les ponts entre l’ancien président burkinabè Blaise Compaoré et son peuple. C’est ce qui ressort des résultats du sondage du Centre pour la gouvernance démocratique (CGD) présentés ce vendredi à Ouagadougou. Aux termes des résultats de cette enquête, il ressort que 67% des Burkinabè sont pour le retour de l’ancien président Blaise Compaoré.

Il y a 6 mois,  le taux de Burkinabès sondés favorable à ce retour de Compaoré au Bercail était de  58%. Ce qui signifie que la tendance des pro-Compaoré dans le pays est à la hausse car, 78% pensent que cela  va contribuer à la paix et à la réconciliation nationale. Sur la question des poursuites judiciaires à son encontre, 22% des enquêtés voudraient quand même le voir répondre devant les tribunaux.

«Les opinions exprimées ici ne reflètent pas nécessairement la position du CGD ni celle de ses partenaires techniques et financiers. Le sondage a été réalisé auprès d’un échantillon de 3024 citoyens, représentatif de la population âgée de 18 ans et plus», précisent les commanditaires du sondage.

Mais, cela constitue un véritable motif d’encouragement pour les partisans du président Compaoré et les militants de l’ancien parti au pouvoir, CDP, en proie actuellement à des difficultés internes sur lesquelles a tranché la justice, appelant les responsables à se conformer aux textes en matière de composition du Bureau politique national du parti avant de tenir un congrès.

Ousmane Bichero

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.