Les conférenciers face aux journalistes

Le groupe de jeunes dénommé ‘’Regroupement des jeunes spontanés’’ qui a fait irruption au domicile de Hervé Ouattara, quelques temps après les propos « discourtois et insultants » du panafricaniste franco-béninois Kémi Seba à 0uagadougou, à l’endroit du Président du Faso Roch Marc Christian Kaboré, a tenu une conférence de presse pour donner sa version des faits sur ce qui s’est passé une fois devant la demeure de Hervé Ouattara.

Les conférenciers face aux journalistes

«Le groupement des jeunes spontanés » s’est entretenu avec les hommes de media dans l’après-midi du mardi, à la maison des jeunes et de la culture Jean Pierre Guingané de Ouagadougou. Entre indignation, désarroi et mécontentement, c’est avec ‘’colère’’ que le regroupement s’est précipité au domicile du nommé Hervé Ouattara (tuteur national de Kémi Seba), pour ‘’jeter’’ illico presto hors du Burkina, l’activiste étranger. « Des jeunes que nous sommes se sont mobilisés pour chercher l’hôte aux yeux d’hibou afin de lui signifier qu’il n’était plus la bienvenue sur la terre du Burkina », a clamé Luc Arnaud Compaoré qui est le chef du groupe des jeunes en question.

Comme si on cherchait ‘’un ras pour tuer’’, c’est avec détermination que ces jeunes ont fouiller l’hôtel d’accueil du concerné avant de se diriger vers son tuteur. « Après une tentative de le retrouver à son hôtel d’accueil, nous avons décidé de poursuivre nos recherches qui nous ont conduit au domicile de Hervé Ouattara », a-t-dit, avant de laisser entendre que c’était son devoir de déloger Kemi Seba de son pied à terre et de l’expulser du pays. Pour ceux qui disent que ces manifestants ont été manipulés, la conférence de presse a été le moment pour Arnaud Compaoré de faire des démentis.

Parlant des propos de Kémi Seba, il fallait bien écouter le chef du groupe des jeunes qui ont fait leur apparition chez monsieur Ouattara, pour savoir qu’il était très remonté. Pour cela, il ne mâche pas ses mots quand il déclare que : « Nous n’allons pas permettre à des personnes sans aucunes morales de venir se jouer les donneurs de leçons avec une impolitesse accrue ». On est tenté même de dire que le Président Kaboré a tellement de fans et de défenseurs confondus qu’il n’a pas besoin de répondre à ses détracteurs.

Une irruption d’un groupuscule de personnes dans un domicile suffit pour les faire taire ou les remettre à leur place. En effet, pour lui, de telles personnes ne sont que des « fossoyeurs maquillés en éclaireur ». C’est tout ça qui porte à croire que le pays est vraiment gouverné, comme l’avais souligné quelqu’un.

Nicolas Bazié

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici