Le président de la CENI, Newton Ahmed Barry, faisait le point à la presse

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a lancé ce 06 octobre 2020 à Ouagadougou les travaux de validation des dossiers de candidature à l’élection présidentielle du 22 novembre 2020.

Le président de la CENI, Newton Ahmed Barry, faisait le point à la presse

 Après la période de dépôt qui a pris fin le 02 Octobre dernier, l’heure est à la validation des dossiers de candidature pour la présidentielle. En effet, la commission mise en place par la CENI travaille d’arrache-pied depuis ce matin pour rendre disponible dans les délais la liste des candidats dont les dossiers auront été validés.

Il s’agit pour cette commission, a expliqué Yacouba Ouédraogo, directeur de communication de la CENI, d’examiner la composition du dossier de chaque candidat afin de se rassurer de la présence effective de toutes les pièces mentionnées dans les textes. À ce stade, aucune pièce d’un candidat ne peut être acceptée par la commission, a-t-il précisé. Pour cette étape, chaque candidat est appelé à être présent, mais a aussi la possibilité de se faire représenter.

Pour ce qui est de la transparence prônée par la CENI, cette étape n’est pas en reste. Tout compte fait, Ahmed Newton Barry, président de la structure a fait savoir que les travaux de validation s’opéreront conformément à la loi; la présence des différents candidats en est certainement le témoignage.

Des candidats de la présidentielle à la rencontre

 

Après ce travail, la CENI fera un rapport adressé au Conseil constitutionnel et le candidat qui ne sera pas satisfait de la suite donnée à son dossier aura la latitude d’interjeter recours auprès de ce dernier. Pour les candidats dont les dossiers seront validés, il faudra se préparer pour la prochaine étape car après validation de dossier il y a campagne à battre.

Aziz Yoda

 Burkina Demain 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici