Des responsables de campagne du MPS à la conquête des électeurs au marché central de Ouaga

Ce 11 Novembre 2020, le Mouvement patriotique pour le salut (MPS) était dans les allées du grand marché de Ouagadougou. Une sortie de proximité qui s’inscrit dans le cadre des campagnes électorales.

Des responsables de campagne du MPS à la conquête des électeurs au marché central de Ouaga

C’est munie d’un lot d’affiches que l’équipe mise en place par le Mouvement patriotique pour le salut (MPS) a sillonné le plus grand marché de la capitale du Burkina Faso à la rencontre des commerçants. Pour cette stratégie de campagne, il n’y a pas qu’une raison de motivation, selon Fousseni Ouédraogo, premier vice-président du parti.

Il s’agit, a-t-il expliqué, de toucher du doigt les réalités que vivent les commerçants, mais surtout de tisser des liens avec ces derniers afin de leur faire découvrir la vision du parti. Cette sortie sur le terrain de pratique des commerçants visait également à  «recueillir leurs préoccupations, leurs besoins, leurs espoirs et leurs craintes par rapport à la gestion du pays», a laissé entendre le premier vice-président du parti de Yacouba Isaac Zida, par ailleurs candidat au Kadiogo pour les législatives.

Pour les prochaines cinq années à venir, le MPS se dit suffisamment apte pour apporter le vrai changement aux Burkinabè. Pour ce faire, il prévoit «mettre les hommes qu’il faut à la place qu’il faut»; «renouveler la classe politique à travers des jeunes compétents», des jeunes dit «visionnaire», «des jeunes ambitieux». Pour oser ce changement, le parti entend faire de la situation sécuritaire, le centre de ses préoccupations, une fois élu à la magistrature suprême. De ce fait, Fousseni Ouédraogo appelle les citoyens Burkinabè à «combattre le clientélisme, la corruption électorale et l’achat des consciences».

Aziz Yoda

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici